04/09/2015 11:00

Réflexion sur les pouces rouges

Même s’ils ne sont plus tellement rouges, quand on parle de “pouces rouges”, tout le monde sait à quoi on fait référence.

Pour moi, les pouces rouges ont plus de désavantages que d’atouts sur Youtube. C'est ce que je pointe du doigt (humour !). Je vais essayer de vous expliquer pourquoi (pourquoi je pense ça, pas pourquoi il faut que vous soyez d’accord avec moi).

L’atout majeur : repousser les vidéos mensongères

C’est pour moi la force du pouce rouge (du moins c’est comme ça que je le vois) : un très fort pourcentage de pouces rouges pour indiquer aux futurs spectateurs que la vidéo ne correspond pas pas aux attentes sucitées par le titre, la description, ou donne des informations mensongères. 200 pouces bleus pour 3000 pouces rouges, ça a de quoi détourner la clientèle.

C’est en soi une sorte de modération par la communauté, qui sanctionne d’un très fort ratio de votes négatifs un contenu inaproprié.

 

“J’aime pas, c’est nul”, le problème

Voila le principal soucis du pouce rouge selon moi.

Si l’on regarde une vidéo que l’on n’aime pas, selon moi, il est inutile de mettre un vote négatif pour plusieurs raisons.

 

On ne peut pas plaire à tout le monde

(tiens, c’était pas une émission ça ?)

L’ensemble du contenu proposé sur Youtube ne peut pas plaire à tout le monde. On tombe nécessairement sur des vidéos qui ne nous plaisent pas, car le sujet ne nous captive pas, la réalisation est moyenne, nous sommes en désaccord avec les propos tenus, etc…

Dans ce cas là, pourquoi ne pas tout simplement passer son chemin, sans perdre une fraction de seconde à cliquer sur la main poingtant son pouce vers le bas ?  Il faut arriver à discerner si le contenu ne nous plaît pas, ne correspond pas à nos attentes (subjectif, pas de raison de mettre un pouce rouge selon moi) ou si le contenu est objectivement mauvais (à la rigueur, un pouce rouge si vous avez les nerfs à vif).

Prenons un exemple : je cherche à regarder un let’s play sur un jeu. En cherchant, je tombe sur des séquences de jeu, ou des “niveau par niveau”, des tutos, etc… Ce n’est pas ce que je cherchais, donc je ne vais pas être satisfait par la vidéo. Mais ce n’est pas parce que cette vidéo ne satisfait pas mes attentes du moment qu’elle est mauvaise : quelqu’un qui est bloqué sur un jeu peut avoir besoin de ladite vidéo pour se débloquer d’un niveau (et aura aimé la vidéo, alors qu’il n’avait pas besoin d’un let’s play).

 

Le pouce rouge de principe

Cette pratique est vraiment une abbération mais également un phénomène qui se retrouve partout, avec les fameux haters, rageux, et autre imbéciles qui prétendent ne pas aimer quelque chose ou quelqu’un mais suivent toujours avec attention son actualité en sachant pertinement qu’ils vont être mécontents.

Mettre un pouce rouge systématiquement aux vidéos dont le sujet ne nous convient pas, ou par principe parce qu’on n’aime pas le vidéaste en question, est tout simplement débile, dans le but d’être préjudiciable à ce dernier.

Ce comportement de gamin n’est toutefois pas le propre de Youtube, on peut l’observer sur les pages Facebook/réponses Twitter et autres réseaux sociaux d’entreprises, partis politiques, médias, personnalités (disposant d’un minimum de notoriété), etc…

Au delà du fait que le mécontentement ne concerne pas le contenu même de la vidéo mais plus son sujet ou son auteur (donc pourquoi porter un jugement sur une vidéo que l’on n’aime pas par principe ?) et que, pour ne pas manquer une occasion de cracher son venin, le rageux reste abonné à la chaîne de l’entité qu’il n’aime pas (curieux paradoxe, non ?), quel intérêt, franchement ? Se défouler certes, mais en réfléchissant ne serait-ce qu’un tout petit peu,est-ce l’accomplissement d’une vie de passer son temps à mettre des pouces rouges à tors et à travers ? Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas une preuve de maturité.

 

“Non.”

Quand vous vous prenez un 03/20, vous aimez savoir pourquoi en général, n’est-ce pas ? Et bien c’est la même chose ici (en tout cas en ce qui me concerne, je ne prétend pas représenter la majorité), et si pouce rouge il y a, j’aime bien qu’il soit suivit d’un commentaire (ce qui arrive très rarement) expliquant qu’est-ce qui n’a pas été aimé dans la vidéo (pas un simple “nul”, “fuck”, ou autre mot délicat dans ce genre). D’une part ça permet au créateur du contenu de voir que les pouces rouges sont argumentés (pouvons-nous dire justifiés ?), et de voir comment faire mieux la prochaine fois s’il prend en considération les commentaires. Critiquer oui, mais critiquer en argumentant.

 

Pourquoi ne pas retourner ces arguments contre les pouces bleus ?

Parce que de manière générale, cela ne porte préjudice à personne, ou bien ces pratiques sont surtout répendues chez les amateurs de pouces rouges.

  • Personne ne va remettre en question le fait de de mettre un pouce bleu

  • Le pouce bleu de principe, même s’il est critiquable, est plus “pacifique” et toléré (être un fan, ce que la plupart d’entre nous avons été/sommes encore)

  • L’approbation sans justification me semble plus acceptable que le pouce rouge : on peut aimer un contenu dans sa globalité, sans pour autant détailler tous les aspects appréciés. Toutefois cela n’empêche pas de pouvoir poster un commentaire en soulignant un fait marquant que l’on a apprécié, ou à l’inverse tempérer son avis favorable par quelques critiques.

 

Arbitrage des votes favorables/défavorables

Il est vrai que le ratio de pouces bleus/pouces rouges sert à nous donner une idée de l’intérêt d’un contenu (plus par le ratio “quel pourcentage d’avis négatifs par rapport au nombre d’avis positifs que leur quantité). En cela, le pouce rouge peut être utile. Néanmoins, n’y aurait-il pas une autre solution ?

Difficile à dire. On pourrait envisager un ratio vues/pouce bleu, mais serait à interpréter différemment : d’une par les pouces bleus “de principes” pourraient devenir un problème (ne parlons pas de l’achat de pouces bleus et de vues déjà utilisé), et d’autre part les types de publics auxquels s’adressent les vidéos n’ont pas nécessairement les mêmes habitudes concernant la notation (ou pas) d’un contenu. Pour rester sur le cas de Youtube, certains contenus/vidéastes entretiennent (ou du moins favorisent) une certaine “fidélité” de leur public, enclin à regarder systématiquement chacune de nouvelles vidéos en lui donnant pouce bleu. A l’inverse, certaines vidéos sont visionnées à l’issue d’une recherche spécifique de contenu, parfois par des “néophytes” n’étant pas connecté sur un compte Google ou n’ayant pas le réflexe de mettre un pouce bleu. Il serait alors très difficile de déterminer un ratio (nombre de vues/pouce bleu) qui permettrait d’évaluer au premier coup d’oeil si une vidéo mérite d’être regardée ou pas (étant entendu que plus le ratio est bas, mieux c’est). De plus, cela pourrait s’interpréter comme les actuels pouces rouges de principe (le spectateur ne met pas de pouce bleu, donc il n’aime pas, alors qu’en réalité il n’a peut-être pas pensé à le mettre).

 

La pratique du pré-jugement à l’aide du ratio j’aime/j’aime pas étant bien ancrée dans nos pratiques numériques, il me parraît inconcevable de sortir du système de pouces rouges sans trouver un système de remplacement permettant d’avoir un pré-jugement.

 

Grandir un peu ?

La solution la plus simple (mais également la plus utopique) serait de “faire grandir” les spectateurs, de les rendre plus matures (ce qui, difficile à un certain âge, est impossible avec les utilisateurs les plus jeunes). Donner un peu plus d’objectivité dans les pouces rouges, ça ne serait que mieux pour renforcer leur valeur…

 

Mais, c’est beau de rêver…

 

Et toi le donneur de leçon, tu fais quoi ? Tu fais encore le passager clandestin ?

Non, du tout, ce que j’écris ici, c’est ce que j’applique : je met des pouces bleus quand j’aime le contenu (parfois par principe, je l’avoue, mais uniquement si le contenu n’est pas dérangeant et après l’avoir lu/vu en intégralité), et quand je n’aime pas une vidéo… Je passe mon chemin, sans mettre de pouce rouge, ayant conscience que ce n’est pas parce que moi j’aime pas que c’est forcément le cas de tout le monde. Je réserve mes pouces rouges pour des cas assez rares, uniquement lorsque la vidéo est délibérément mensongère (et en général, au niveau du ratio, les pouces rouges l’emportent déjà sur les pouces bleus.


Alors, je suis le seul à me poser autant de questions ?

—————

Précédent


Sujet: Les pouces rouges

Date: 30/11/2017

Par: User05

Sujet: Pouce rouge

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous sur l'usage des pouces "rouges". En effet le pouce "rouge" correspond à "Je n'aime pas" et non pas "c'est nul" ce qui est tout à fait différent comme vous l'avez souligné. De plus YouTube indiqué dans ses règles d'utilisation que cet outil "Je n'aime pas" ou "Pouce rouge" a pour but que l'algorithme de YouTube repéré le contenus qui ne nous plaît pas afin de ne pas le faire apparaître en recommandation. De plus si le contenus n'est pas adaptés au format YouTube ce n'est pas le pouce "rouge" qu'il faut sélectionné mais le bouton signaler. Cordialement un utilisateur de YouTube

Répondre

—————