Parodie Libertine

Sensation de la perception de la réalité, transcrite à travers une "nulle parodie" (comme d'hab quoi). Est-ce vrai ? Je crois que oui...


Paroles : surlignez le texte pour l'afficher correctement

/ Normal : les "autres"

/ Italique : moi

 

Un abruti

Qui ne fait rien de sa vie

Et qui n'comprend que maintenant ce qu'on lui a dit

Un abruti

Qu'on peu qualifier de geek

Et qui attend maintenant qu'on le pique

 

Je, je suis égoïste

Je suis un radin

Je, je suis narcissique

Je suis un crétin

 

Un gros tarré

Qui ne pense qu'à se moquer

Alors qu'il devrait plutôt penser à la fermer

Un gros tarré

Qui est vraiment dérangé

Sa place n'est pas en société

 

Je, je suis égoïste

Je suis un radin

Je, je suis narcissique

Je suis un crétin

 

Quand le soir

Il se barre

Il fait l'bilan

Mais il s'en fou généralement

Mais aucune preuve c'qu'il est

Les indices sont jetés

Mais personne ne peut les rassembler

 

Un abruti

Qui n'vit que sur des délires

En quête d'une chose innacessible

Une vie impossible

Voici ce sur quoi il trippe

Aussi, y a les nulles parodies

 

Je, je suis égoïste

Je suis un radin

Je, je suis narcissique

Je suis un crétin

***

Je, je suis égoïste

Je suis un radin

Je, je suis narcissique

Je suis un crétin

 

Tu, tu es un autiste !

Tu fais chier putain !

Tu, tu es égocentrique !

Casse-toi putain !

 

Je, je suis "un autiste"

J'trouve qu'ça me va bien

Je, je suis "égocentrique"

Méfiez-vous de la fin !